La transformation digitale des fonctions RH : quel rôle pour la DRH ?

La transformation digitale de l’entreprise, commencée depuis plusieurs années, représente sans aucun doute un défi majeur pour les DRH. Qu’apporte vraiment la transformation digitale des fonctions RH à l’entreprise et quel rôle la DRH peut-elle jouer dans ce type de projets visant à améliorer entre autres les processus RH de l’entreprise ?

Stratégie RH

transformation digitale des fonctions RH

Des transformations de plusieurs natures

Les impacts de la transformation digitale se font fortement ressentir sur l’organisation des ressources humaines et de l’entreprise plus globalement. Les différentes technologies de communication évoluent sans cesse, rendant de plus en plus fine la frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle. La DRH doit par conséquent constamment s’adapter aux nouvelles organisations et aux nouvelles pratiques engendrées par cette transformation

Automatisation et dématérialisation sont les deux piliers de la transformation digitale de l’entreprise. Les différents processus RH doivent être dématérialisés. Tous les domaines sont concernés, de la paie à la formation, en passant par le recrutement bien sûr. Cette dématérialisation va permettre l’automatisation d’un grand nombre de processus. Certains pourront être confiés directement à des outils numériques utilisant les nouvelles technologies, comme des chatbots par exemple, permettant ainsi d’affecter des personnes à d’autres tâches. D’autres continueront à être gérés par des spécialistes des RH, appuyés par des outils sophistiqués. 

Naturellement, toutes ces transformation devront être cohérentes et faire partie d’une véritable stratégie digitale mise en place à tous les niveaux de l’entreprise. La transformation des outils de l’entreprise entraîne également une transformation de la culture d’entreprise, de la façon dont se construisent les rapports entre les salariés et le management.

La communication devient instantanée, à l’instar du partage des connaissances et des informations. Les outils numériques ouvrent la voie à de nouvelles formes de travail. Le travaileur devient nomade et n’est plus nécessairement rattaché physiquement aux locaux de l’entreprise. Le télétravail se développe. 

La facilité avec laquelle les informations circulent et sont utilisées mène l’entreprise à adopter une organisation plus horizontale. Les salariés de différents services sont amenés à collaborer, pour des durées plus ou moins longues, sur des projets communs. Moins de cloisonnement, plus de flexibilité, plus d’entraide et de collaboration, ainsi peut se percevoir la nouvelle organisation. Désormais, l’entreprise mise sur l’intelligence collective, plutôt que sur l’individualité. Naturellement, cette transformation profonde de l’organisation de l’entreprise va nécessiter un accompagnement des salariés de la part des RH.

 

Les enjeux de la transformation digitale des fonctions RH

Les enjeux liés à la transformation digitale des fonctions RH sont nombreux. Une attention particulière doit être apportée à l’automatisation des tâches de RH, qui doit être mise en œuvre en priorité.

En effet, en quelques années, avec l’introduction de méthodes agiles, de gestion en mode projet et d’organisation horizontale, les workflows de prise de décision et d’informations se sont multipliés. Les DRH doivent donc faire face à de plus en plus de demandes de la part des salariés. Afin d’y répondre, il est nécessaire d’automatier les processus les plus demandés et nécessitant moins de personnalisation.

Les RH seront ainsi déchargées du traitement de ces demandes, souvent répétitives et faibles en valeur ajoutée. Elles pourront alors se recentrer sur des tâches plus intéressantes et surtout plus stratégiques. De même, la digitalisation de la fonction RH permet d’améliorer les entretiens (annuels ou semestriels) avec les collaborateurs à travers des outils comme les réseaux sociaux d’entreprise qui permettent d’obtenir des feedbacks au quotidien des collaborateurs.

 

Le SIRH au coeur de la transformation digitale de la fonction RH

Le système d’information de l’entreprise a fortement évolué depuis quelques années grâce notamment au cloud computing. Nous sommes passés d’un mode où il fallait acheter un logiciel, l’installer sur votre ordinateur, refaire cette opération en cas de changement d’ordinateur et ne pas oublier de copier les données dans ce cas, et surtout, penser à faire constamment des sauvegardes pour ne perdre les données en cas de panne de votre disque dur. Avec le cloud, c’est totalement différent.

En effet, vous avez un service à la demande où vous choisissez le logiciel en ligne qui vous convient puis vous payez ou non le service et vous utilisez le logiciel. L’accès aux ressources se fait via le cloud, cela permet plus de flexibilité et vous n’avez même plus à vous soucier des sauvegardes, des changements d’ordinateurs ou des versions des logiciels. Le SIRH fait naturellement partie des systèmes désormais hébergés dans le cloud.

L’évaluation et les performances des salariés, la gestion des absences (congés, arrêts maladie, maternité…), le recrutement et même les services de la paie sont désormais hébergés à l’extérieur de l’entreprise, dans le cloud, avec toute la souplesse d’utilisation que cela peut impliquer. Néanmoins, si l’utilisation massive du cloud computing est une réalité, elle implique un autre enjeu majeur pour l’entreprise : la sécurité des données.

Le Règlement Général pour la Protection des Données, ou RGPD, qui est entré en vigueur en mai 2018, impose aux entreprises gérant des données personnelles de garantir leur sécurité. Les entreprises reconnues coupables de graves manquements en ce qui concerne la sécurité des données à caractère personnel qu’elles hébergent et utilisent risquent de se voir infliger d’importantes amendes. Les RH sont bien entendu concernées puisqu’elles manipulent une quantité considérable de données à caractère personnel et confidentiel.

Les actions vont donc se situer non seulement au niveau technique pour assurer la sécurité des données, mais également au niveau de la formation et de la sensibilisation des personnes amenées à les manipuler. La dématérialisation va également entraîner un accès plus simple aux données et aux processus pour les employés.

Comme pour les applications grand public, les applications RH vont devoir se transformer pour correspondre aux nouveaux besoins et l’expérience utilisateur va devenir le centre des préoccupations.

En effet, mettre à disposition un grand nombre d’informations et de données ne sert à rien si l’interface qui permet d’y avoir accès n’est pas ergonomique. Les salariés doivent être accompagnés dans leurs démarches, formés et sensibilisés à l’utilisation de ces nouveaux outils, ainsi qu’à l’aspect potentiellement confidentiel de ces nouvelles informations auxquelles ils auront accès.

Les RH vont à présent disposer d’une impressionnante quantité d’informations et leur valorisation va certainement devenir un enjeu majeur. Les données concernant la gestion des temps, les imputations, la planification, les remontées des projets… peuvent être croisées à différentes fins. Des déductions prédictives ou prescriptives vont pouvoir être établies dans différents domaines. La prévention des risques psycho-sociaux devrait ainsi connaître un développement sans précédent grâce à ces nouveaux outils.

Le dernier enjeu majeur que l’on peut aisément identifier est l’implication des salariés. Former un petit nombre de collaborateurs afin qu’ils deviennent ensuite des ambassadeurs auprès de leurs collègues est un moyen qui peut être efficace afin de faciliter l’adhésion aux différents outils et leur adoption par le plus grand nombre.

Les grands défis de la DRH pour l’avenir

La Direction des Ressources Humaines va devoir faire face à de nouveaux défis. La transformation digitale de l’entreprise entraîne non seulement une modification profonde des outils utilisés, mais également des comportements et des habitudes de travail. Les DRH doivent être compétents sur les outils numériques mis à leur disposition et donc formés à cet effet.

Ils devront également avoir une vision stratégique à plus ou moins long terme. La transformation digitale de l’entreprise entraîne l’apparition de nouvelles façons de travailler, avec notamment la disparition des contraintes de distance et de temps. Les responsables RH, comme les salariés, doivent évoluer et repenser l’organisation du travail.

L’amélioration de la Qualité de Vie au Travail (QVT) et la prise en compte de nouveaux risques psycho-sociaux (burn-out, bore-out ou encore addiction au travail) sont d’autres enjeux majeurs auxquels doivent faire face les entreprises. La DRH est au cœur de ces enjeux et doit donc saisir l’opportunité que la transformation digitale de l’entreprise représente pour en améliorer le fonctionnement et lui assurer un développement efficace et harmonieux. De nouveaux modes de recrutement apparaissent également.

De manière plus globale, il y a quatre grands enjeux auxquels devra faire face la direction des ressources humaines dans les années à venir :

  • Développer la marque employeur et attirer les talents
  • Valoriser l’expérience collaborateur et fidéliser
  • Faire face aux nouvelles réglementations
  • Développer une culture digitale dans l’entreprise

La transformation digitale des fonctions RH joue un rôle clé dans l’amélioration des performances de l’entreprise et le rôle de la DRH va donc être déterminant pour faire de cette évolution un succès. 

Envie d'en savoir plus sur nos solutions RH ?

Vous souhaitez en savoir plus sur notre expertise RH ?  N’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire !

Les informations recueillies par S&H à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné aux services marketing et commercial de S&H dans le but de vous fournir les informations les plus adaptées. Ces données seront conservées durant au maximum 3 ans à compter de notre dernier contact. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant à : rf.h-1544575178s@opd1544575178.