Recrutement IT : comment attirer et retenir les meilleurs talents ?

Il y a 20 ans, la bulle internet éclatait et nous a fait entrer dans une nouvelle ère. Petit à petit, notre quotidien tout entier s’est fait envahir par les nouvelles technologies. La carte routière se transforme en GPS, les recettes en vidéo Youtube, les journaux en application smartphone et les livres en tablettes. Avec ces progrès numériques, d’autres profonds changements sont arrivés aussi, et notamment sur le marché du travail. En effet, l’arrivée de ces technologies a rendu obsolète un certain nombre d’industries et/ou de métiers, et en a fait naître bien d’autres. Désormais, les métiers se créent et se réinventent à toute vitesse. On estime que 50% des actifs vont ainsi voir la nature de leur métier actuel se transformer et se numériser. Une des conséquences de ces profondes mutations du marché du recrutement IT est la pénurie de profils informatiques sur le marché actuel. 

Blog RH

recrutement IT

Tareq AMHOUD

Les caractéristiques du marché du travail des métiers IT

Le jeu de l’offre et de la demande sur le marché du travail des métiers informatiques est déséquilibré. La demande a explosé lorsque l’offre n’était pas équivalente ; de ce fait, le niveau des salaires de ces métiers est monté très vite afin d’attirer les candidats.

Petit à petit, l’offre de formation s’est structurée davantage, les écoles ont fait évoluer leurs formations afin de fournir au marché les ressources dont il a besoin. Ainsi, les écoles en informatique, les universités et les écoles d’ingénieurs proposent 742 diplômes dans la filière informatique avec à chaque rentrée, de nouvelles spécialités. Mais ces formations post bac ne suffisent pas à combler les postes à pourvoir, c’est pourquoi certaines écoles vont même jusqu’à proposer des formations de développeur à des jeunes passionnés sans diplôme dans le but de répondre à la demande des entreprises.

Le secteur du numérique fait partie des secteurs qui recrutent le plus en France avec plus de 35 000 embauches annuelles. Ces postes sont pourvus dans des entreprises numériques mais aussi au sein des entreprises plus traditionnelles afin d’assurer leurs digitalisations. Les profils les plus pénuriques du secteur du numérique sont les développeurs web, qui occupent la première place du podium depuis presque 10 ans. Les métiers du Big Data et de la sécurité informatique suivent de très près.

Ultra connectés et mobiles, les profils informatiques sont donc parmi les plus recherchés … Les recruter consiste alors à déployer une véritable campagne de séduction.

Quels leviers utiliser pour le recrutement IT ?

Quelques leviers se révèlent efficaces dans les recrutements IT qu’importe la taille de l’entreprise, les voici :

  • De bonnes conditions d’embauche : 94% des emplois à pourvoir sont en CDI et 69% sont des cadres
  • Des salaires attractifs même si avec la crise sanitaire actuelle, la tendance devrait évoluer
  • Des avantages hors rémunération : mutuelle avantageuse, participation aux frais de crèche, remboursement des frais de transport au-delà du légal
  • Des process de recrutement disruptifs : sous forme de jeu (notamment les hackathon ou encore les recrutements par jeux vidéo) ; communication décontractée et informelle avec le candidat (tutoiement, échange de SMS avec le recruteur …)
  • Une approche directe : recrutement sur les réseaux sociaux, salons et autres événements ; sourcing direct et personnalisé (qui est plus efficace que le schéma de recrutement classique sur ce secteur)
  • Le management de proximité : écoute, réactivité et proximité du top management
  • Une bonne ambiance interne avec des événements réguliers pour se retrouver et échanger entre collègues.

L’esprit « Start Up » des entreprises pour attirer les candidats dans les postes IT

Les petites entreprises du web adoptent souvent l’approche « esprit start up » pour leur recrutement de profils IT. Ainsi, même si la taille de l’entreprise et la maturation des produits ne correspondent plus tout à fait aux critères d’une start up, ces entreprises gardent l’état d’esprit et proposent à leurs collaborateurs un cadre de travail dynamique et joueur. Il n’est donc pas rare d’assister à des batailles de Nerf, des parties de baby-foot, des afterworks hebdomadaires et des pauses jeux vidéo au sein de ces structures. La flexibilité est aussi un levier très utilisé dans les petites entreprises. Elles peuvent proposer aux collaborateurs des contrats à temps partiel ou des possibilités de télétravailler. Ces petites structures jouent beaucoup sur l’aspect humain et abordent les projets comme de véritables aventures à vivre en équipe

Les grandes entreprises misent sur la mobilité et l’évolution professionnelle pour leur recrutement IT

Les grandes entreprises sont davantage régies par des procédures et des normes qui ne peuvent être aussi souples qu’une start up. Elles misent alors beaucoup sur la mobilité et l’évolution professionnelle qu’elles peuvent apporter à leurs collaborateurs, contrairement aux plus petites entreprises. Elles proposent alors des évolutions de carrière dans la durée mais aussi l’opportunité de travailler sur d’autres technologies et projets, d’autres langages informatiques mais aussi d’autres métiers de l’IT.
Leurs budgets RH sont aussi plus conséquents et permettent notamment la mise en place de CE très avantageux.

Selon les budgets, les tailles d’entreprises mais aussi les valeurs et la culture, nous pouvons observer différentes stratégies de rétention des profils IT. La meilleure stratégie reposerait donc sur une combinaison éclairée et raisonnée de plusieurs de ces leviers qui prennent en considération deux choses fondamentales et propres au secteur IT : les conditions de travail et l’aspect financier.

Chez S&H, nous misons sur plusieurs leviers pour attirer les meilleurs talents et les fidéliser.
Depuis l’onboarding jusqu’à la mise en pratique de valeurs fortes, en passant par un parcours de carrière construit avec votre Manager.

Envie de rejoindre l'aventure S&H ?

Share This