Maîtrise des risques, gestion du cash : quels défis pour les DAF en 2020 ?

Si la fonction finance conserve ses missions traditionnelles, telles que lutter contre la fraude ou encore s’adapter aux mouvements des marchés, la mission des directeurs financiers tend à se diversifier. En effet, les thématiques de la compliance, de la cyber sécurité, de la protection des données et de la maîtrise des risques en général prennent une place de plus en plus importante dans l’action des DAF.

Stratégie Finance

challenges des DSI

Le rôle de la direction financière dans la prévention des risques

La maîtrise des risques constitue aujourd’hui un enjeu essentiel pour l’ensemble des directions stratégiques de l’entreprise. Ainsi, la direction financière doit veiller à la bonne gestion du cash. Cette question figure au premier rang des priorités de la plupart des entreprises, devant celle de l’investissement. L’impact financier des grandes décisions stratégiques est systématiquement mesuré avec précision. Des audits internes doivent, en outre, être organisés régulièrement pour anticiper et gérer les risques. Le cas échéant, ils pourront faire l’objet d’une externalisation, dans un souci d’objectivité.

Par ailleurs, le développement de la compliance impacte également les directions financières. Il nécessite, en premier lieu, la mise en conformité avec les réglementations en vigueur, étant entendu que de lourdes sanctions financières sont parfois prévues en cas de manquement, par exemple en ce qui concerne l’application du RGPD. Mais la compliance s’entend également dans un sens plus large. La prise en compte des grands enjeux sociaux, environnementaux et sociétaux constitue un défi à relever pour les directions financières. L’investissement dans des pratiques vertueuses (RSE, finance verte…) ne doit pas être négligé. Il en va de l’image et de la réputation de l’entreprise.

La définition de procédures préventives en interne

Les DAF prennent activement part à l’élaboration d’une cartographie des risques à l’échelle de l’entreprise. Ils procèdent notamment à une étude d’impact pour chacun des projets à réaliser, ainsi que pour tout chantier de digitalisation. Ils engagent également les contrôles utiles. Elles participent à la définition de procédures internes efficaces et à la sensibilisation des salariés concernés.

Une attention particulière doit être portée aux moyens disponibles en vue d’automatiser les contrôles internes, notamment par l’apport des nouvelles technologies. Si la transformation digitale offre des outils particulièrement efficaces en matière de maîtrise des risques, le facteur humain continue d’occuper une place essentielle. Parfois, l’automatisation des procédures va de pair avec une baisse de vigilance des acteurs concernés. 

Cette difficulté peut être dépassée par la mise en place d’une véritable politique de management du risque. Aussi, il serait hasardeux de répondre à une approche strictement comptable visant à réduire les coûts liés à l’exécution d’audits et de contrôles internes, ou encore à la nécessaire formation du personnel.

Livre blanc - comment valoriser l’utilisation d’un logiciel SIRH dans son entreprise ?

Un guide qui vous aidera à mettre en avant l'utilité et la pertinence d'un logiciel SIRH pour votre entreprise !
logiciel SIRH

Vous souhaitez en savoir plus sur notre expertise Finance ?  N’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire !

Les informations recueillies par S&H à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné aux services marketing et commercial de S&H dans le but de vous fournir les informations les plus adaptées. Ces données seront conservées durant au maximum 3 ans à compter de notre dernier contact. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant à : dpo@s-h.fr.

Share This