Infrastructure as code : pourquoi est-ce un enjeu IT clé pour l’avenir ?

La transformation digitale a permis le développement de nombreuses technologies de pointe. Le concept Infrastructure as code en fait évidemment partie. Il s’agit d’un paradigme regroupant les systèmes, les logiciels mais également toute l’infrastructure informatique indispensable à leur fonctionnement. Infrastructure as code intègre également des techniques de Cloud computing comme la virtualisation cloud par exemple.

Stratégie IT

Infrastructure as code

En totale rupture avec les anciennes approches

Avant l’existence de cette technologie, l’ensemble des ressources était toujours limité par l’infrastructure physique. Pour s’en affranchir, il était nécessaire de faire évoluer la configuration pour l’adapter aux besoins. Ce type d’intervention était alors coûteux et chronophage.

La virtualisation et les machines virtuelles solutionnent indéniablement ce problème. Elles permettent la gestion centralisée de ressources contrôlables sans lien direct avec l’infrastructure. Les interventions de maintenance et les évolutions se trouvent alors nettement facilitées.

Un déploiement rapide des infrastructures applicatives

Pour cette gestion, de nombreux outils ont été créés. C’est par exemple le cas des scripts Terraform. Créés en 2014, ils permettent de gérer en temps réel via des “shells” l’infrastructure. Il est aussi possible de faire du versioning, des contrôles et des tests.

Terraform est une solution de type Open Source. Par conséquent, elle peut être téléchargée et utilisée gratuitement dans sa version de base. Des versions payantes plus élaborées et capables de gérer les infrastructures les plus importantes existent également. 

De plus, ce logiciel dispose d’une communauté active lui permettant de s’améliorer continuellement. En effet, il est tout à fait possible à tout à chacun de créer ses propres modules ou plug-ins afin de s’adapter à certaines spécificités. Enfin, Terraform est capable de collaborer avec d’autres solutions, comme Azure ou encore Amazon Web Services.

Infrastructure as code : de nombreux avantages

Grâce à son fonctionnement programmé et centralisé, Infrastructure as code présente l’avantage d’être plus souple et plus sûr qu’une gestion manuelle. Peu importe désormais si les interventions nécessitent d’être effectuées la nuit ou durant le week-end. Terminé également le risque d’erreur humaine liée à la répétition des actions.

Cette technologie optimise aussi l’efficacité grâce à l’automatisation de la gestion d’une majorité des ressources de l’entreprise. De plus, tout code écrit pour une infrastructure particulière peut être réutilisé par la suite, autant de fois que souhaité. Cela contribue, par exemple, à faciliter la gestion des différents environnements au cours du cycle de développement. Vous aurez bien évidemment la possibilité de gérer de multiples versions de vos scripts et de la documentation qui les accompagne. En cas de besoin, vous pourrez ainsi restaurer une version plus ancienne sans difficulté.

Le concept d’Infrastructure as a code est une révolution pour la gestion des infrastructures. Au-delà du temps gagné pour l’installation d’un OS ou le paramétrage d’un serveur d’application, c’est surtout le gain de documentation. Fini le temps où on passait des heures à retrouver une configuration faite par un admin, désormais tout est documenté et reproductible avec les scripts Terraform. Enfin, tous ces avantages contribuent à économiser beaucoup de temps et d’argent afin d’affecter les salariés à d’autres tâches.

Livre blanc - comment valoriser l’utilisation d’un logiciel SIRH dans son entreprise ?

Un guide qui vous aidera à mettre en avant l'utilité et la pertinence d'un logiciel SIRH pour votre entreprise !
logiciel SIRH

Vous souhaitez en savoir plus sur notre expertise IT ?  N’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire !

Les informations recueillies par S&H à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné aux services marketing et commercial de S&H dans le but de vous fournir les informations les plus adaptées. Ces données seront conservées durant au maximum 3 ans à compter de notre dernier contact. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant à : dpo@s-h.fr.

Share This