Consultant technique : un métier au cœur du développement technologique

La gouvernance projet requiert quasiment systématiquement un comité de pilotage. Dans le cadre d’un projet de transformation, le consultant technique est chargé de définir et de concevoir des solutions techniques. Il est présent aussi bien en amont du projet, dans la phase de construction de l’offre technologique, qu’en aval pour la phase de réalisation et d’implémentation.

Stratégie IT

consultant technique

Définition du métier de consultant technique

L’appellation de consultant technique est un terme générique désignant un métier qui porte des noms différents suivants l’expertise technologique, le secteur d’activité de l’entreprise, les spécialisations fonctionnelles, etc. Le consultant technique peut s’appeler « consultant web », « consultant en systèmes d’information » ou « consultant expert en informatique ».

Son rôle est principalement de proposer et de développer des solutions techniques adaptées aux spécifications informatiques du client. Il intervient généralement auprès des entreprises qui veulent faire évoluer leurs systèmes d’information conjointement à l’avènement des nouvelles technologies. Il doit donc gérer tout le projet de la phase de construction jusqu’à sa réalisation, c’est-à-dire son implémentation chez le client.

Ses principales missions

Pour mener à bien son projet, le consultant technique procède par étapes. Son travail fait de lui le chef de projet technique IT qui doit diriger le projet de la rédaction du cahier des charges jusqu’à la mise en production en passant par la gestion du planning des équipes :

  • Élaboration de l’offre : après avoir saisi les besoins du client, le consultant doit rédiger un cahier des charges comportant toutes les spécifications fonctionnelles, indispensable au travail des ingénieurs développeurs. D’ailleurs, pour qu’il puisse intervenir dans différentes entreprises, il doit réaliser une veille technologique dans son domaine d’expertise et être capable de se former rapidement à de nouvelles technologies afin de répondre à l’ensemble des demandes techniques des clients. Très souvent, le consultant a besoin de se rapprocher de nouveaux partenaires technologiques pour étoffer son offre ou compléter son équipe avec des prestataires.
  • Phase d’avant-vente : il participe aux réunions préalables à la signature du contrat. Il donne ainsi une dimension technique à ces rencontres et propose les premières solutions IT à travers la rédaction de la réponse à l’appel d’offres.
  • Audits techniques et recommandations : il procède à l’analyse du système d’information utilisé par le client grâce à un audit technique. À ce stade, il est en mesure d’établir un diagnostic et d’émettre des préconisations concernant les solutions logicielles à mettre en place et répondant aux problématiques de l’entreprise. 

Le consultant est à la fois un chef de projet et un expert en développement informatique (à l’instar d’un ingénieur informatique) qui maîtrise un langage de programmation en particulier. Il peut donc prendre en charge une partie du développement et être un référent technique pour les équipes d’ingénieurs. En outre, sa mission le conduit à contribuer de plusieurs façons au développement du projet. Il peut être amené à configurer l’outil développé, à gérer le déploiement chez le client, assister le maître d’ouvrage et rédiger le cahier des charges pour le maître d’œuvre. Tout cela dans le but de garantir la performance de la nouvelle application. 

Les missions du consultant technique peuvent prêter à confusion et correspondre à des missions se rapprochant d’autres métiers de l’informatique. Elles peuvent être assimilées à celles du consultant fonctionnel.

Le consultant fonctionnel réalise aussi des audits et se charge d’évaluer les enjeux et les risques technologiques concernant le fonctionnement de l’entreprise. Il travaille essentiellement en front-office avec le client. Le consultant technique n’a pas la même méthode de travail et travaille généralement en back-office.

À noter que parmi les activités du consultant technique, certaines sont plus dominantes que d’autres suivant le domaine d’activité de l’entreprise. Au sein d’une ESN, il est amené à prendre davantage en charge de développement informatique. Alors que dans un cabinet de conseil, il occupe pleinement sa fonction de consultant avec une expertise technique bien définie. Chez un éditeur de logiciel, il assure essentiellement les missions de commercialisation et répond aux appels d’offre.

Les compétences du consultant technique

Si l’on devait comparer les différentes formes d’analyse et parler de pyramide des usages, on pourrait considérer que l’analyse descriptive permet de savoir ce qui se passe concrètement. L’analytics vise, quant à lui, à répondre à la question «pourquoi?» tandis que les analyses prédictives et prescriptives offrent l’opportunité de savoir ce qui va se passer et quelles actions peuvent être mises en œuvre.

Pour finir, les entreprises qui souhaitent actuellement exploiter l’analyse prescriptive se retrouvent face à certaines contraintes juridiques, comme le règlement général sur la protection des données (RGPD). Il est donc important de trouver la meilleure solution en termes de politique de confidentialité pour rester dans le cadre de la législation, par exemple en anonymisant les informations des utilisateurs.

À lire également dans notre dossier “gouvernance projet” :

Livre blanc - Tout savoir sur la gouvernance de projet IT !

Un guide qui pour tout savoir sur la gouvernance de projet IT !

Vous souhaitez en savoir plus sur notre expertise IT ?  N’hésitez pas à nous contacter via ce formulaire !

Les informations recueillies par S&H à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné aux services marketing et commercial de S&H dans le but de vous fournir les informations les plus adaptées. Ces données seront conservées durant au maximum 3 ans à compter de notre dernier contact. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant à : dpo@s-h.fr.

Share This